Nouveau format pour le socle technique

Publié le 16 Mai 2017

l'atelier de l'Institut des Arts de la Bijouterie, Aix en Provence

l'atelier de l'Institut des Arts de la Bijouterie, Aix en Provence

IAdB est engagé dans le contrôle de la qualité des prestations délivrées par les organismes de formation s'inscrivant dans les objectifs définis dans la loi du 5 mars 2014.
Cette charte a pour objectif de préciser l’organisation des relations envers tout organisme de formation bénéficiant d’un financement.
C'est dans cette optique que nous faisons évoluer notre offre de formation.
 Les modules du socle technique passent de 28 à 35 heures soit une journée de plus.

Cette journée supplémentaire nous permet d'intégrer davantage d'enseignements autour du design, d'implimenter une évaluation des acquis adapté à chacun élèves. 
Au travers d'une progression technique pertinente, notre objectif pédagogique est centré sur l'acquisition des compétences permettant l'autonomie de nos élèves entant que créateurs et fabricants.

Notre planning 2017 2018 ainsi que notre nouvelle grille tarifaire : 

Nouveau format pour le socle technique
Les inscriptions validées avant le 22 juillet 2017 bénéficieront d'une remise de 5 % .
 
 
Nouveaux Tarifs 2017 2018 :
 
 
Socle technique, modules de 5 jours (35h) Niveaux 1 à 6,
en stages intensifs ou cours hebdomadaires :
625,-
 
Ateliers libres - 8 demi-journées
(élèves confirmés et autonomes) :
280,-
 
Spécialisations:
Dessin technique et Gouacher, niveaux 1 et 2,
4 jours :
520,-
Ciselure sur cuivre et argent,
4 jours :
670,-
Émail sur cuivre et argent 1 – plein émail,
3 jours :
570,-
 
Émail sur cuivre et argent 2 – cloisonné,
4 jours :
670,-
Ciselure et émail en basse-taille
4 jours
670,-
 
Autres stages :
Stage découverte,
2 jours
230,-
 
Stage de préparation aux concours,
2 à 6 jours
de 260,- à 780,-
 
(Tarifs en vigueur jusqu’au 30 juin 2018)
«TVA non applicable selon l’article 293B du code général des Impôts»
 
Tarifs dégressifs pour les particuliers en autofinancement, nous contacter.

Rédigé par Institut des Arts de la Bijouterie

Repost 0
Commenter cet article