L'institut: naissance du projet

Publié le 20 Mars 2014

L’Institut des Arts de la Bijouterie
"Transmettre et valoriser les arts et techniques de la bijouterie"
Association loi 1901 - Siret : 804 306 967 00014
Maison de la Vie Associative – Le Ligourès
Place Romée de Villeneuve
13 090 Aix en Provence

Déclaration d'activité enregistrée sous le numéro 93.13.15451.13. auprès du préfet de région de Provence-Alpes-Cotes d’Azur.

 

La rencontre :


C’est en 2005 qu' Odiane et moi nous sommes rencontrées.
J'ouvrais mon atelier-galerie “Aourelle des Griffons” et Odiane se lançait dans son activité après son diplôme de Bijouterie.

Notre entente a été immédiate, d'un point de vue humain autant qu'artistique. Très vite, Odiane est devenu ma collaboratrice et nous avons eu le plaisir de travailler ensemble pendant deux ans.

Le rêve :

En ayant "pignon sur rue", nous étions très souvent sollicitées par des élèves en quêtes de stages, des apprentis et des jeunes diplômés à la recherche d'une première expérience. C'est comme ça que nous avons réalisé à quel point l'enseignement et la transmission de notre métier nous tenaient à cœur.

C'est dans ce joyeux cocon qu'est née le rêve, d'un jour, ouvrir une école.
L'idée de l'école a d'abord germé dans la comparaison de nos deux parcours éducatifs, les atouts et les faiblesses de ceux-ci... et dans notre cas, leurs complémentarités.
Déjà nous déplorions la segmentation des savoirs, le clivage entre les pratiques artisanales et artistiques et la triste disparitions des techniques ancestrales. Un constat qui se vérifie dans la plupart des Métiers d'Art.

Alors, nous rêvions et refaisions le monde sous la forme de cette école idéale où les individus et les métiers se rencontreraient, où les savoirs et les savoir-faire seraient accessibles et où tradition et innovation pourraient s'enrichir l'une l'autre au lieu de s'opposer comme c'est trop souvent le cas aujourd'hui.

L'opportunité:

Les années ont passé et Odiane et moi avons roulé nos bosses.
Après "Aourelle des Griffons", nous avons poursuivi nos chemins en parallèle jusqu'en janvier de cette année (2014).

Un soir, Odiane m'a appelée pour me demander si je pensais envisageable d’organiser avec elle un stage d'initiation la bijouterie dans un délais plutôt serré, un réseau associatif nous proposant l'accès ponctuel à un local (une chose rare et précieuse à Aix en Provence) pour la périodes des vacances de Pâques. Conscientes de l'aspect exceptionnelle de cette opportunité, nous avons immédiatement eu envie d'accepter !

Après avoir évaluer la faisabilité du projet (comment transformer temporairement un local en atelier de bijouterie fonctionnel) et résolu quelques questions techniques, nous avons défini un format, un programme et un budget pour deux sessions de stage.
L'association nous offrant un cadre administratif et juridique pour ces stages, nous voila parties pour un test en condition réelle de ce qui pourrait bien être le projet de nos vie!

Il nous restait à choisir un nom qui soit à la mesure de celui-ci : L’Institut des Arts de la Bijouterie.

Le projet :

Nous voilà donc avec notre savoir-faire, notre savoir-être, un outil pédagogique, une structure itinérante et un projet ambitieux!
L'Institut des Arts de la Bijouterie dans sa première incarnation :

Pour cette première étape, nous proposons des formations ponctuelles et nomades, à l'adresse des amateurs et des professionnels, allant de l'initiation à la spécialisation et aux masterclass. Nous élaborons différents formats et contenues autant techniques que théoriques et lançons une étude de marcher pour évaluer le besoin de formations dans le domaine de la bijouterie et des métiers qui lui sont associés.

Nous explorons plusieurs voies et comptons intervenir dans le le domaine du loisir comme dans celui de la pratique professionnelle, mais aussi proposer des interventions dans des établissements de formation. 
Dans ce cadre, nous recherchons des partenaires.

En devenant un organisme de formation reconnu nous pourrons, à terme, permettre à nos élèves de financer leurs formation par le Droit Individuel à la Formation ou des dispositifs similaires. 

Son évolution : 

À plus long terme, nous souhaitons nous orienter vers une structure sédentaire s'inscrivant dans la ville d'Aix en Provence et dans plus vaste projet autour des Métiers d'Arts, de leurs promotions et de leurs conservation.

Mais ça c'est une histoire qu'il nous faut écrire...

J.A.

 

Rédigé par Institut des Arts de la Bijouterie

Publié dans #L'institut, #Actualités, #Stages et formations

Repost 0
Commenter cet article